D’après une enquête effectuée par l’Union Française de la Santé du pied (UFSP) en 2013, 65% ou 2/3 des Français souffrent de douleurs aux pieds.

Dans plus de la moitié des cas, ils ressentent des douleurs lancinantes. Avec l’essor du CBD ou cannabidiol, une substance issue du chanvre ou du cannabis, qui est un puissant actif antalgique, de plus en plus de personnes se tournent vers celui-ci pour ses vertus thérapeutiques et naturelles.

Qu’en est-il vraiment de son efficacité face aux pathologies du pied ? La prise de CBD est-elle inoffensive pour l’organisme ? Découvrez à travers cet article l’énorme potentiel de cette molécule autrefois si redoutée par l’État français.

Le CBD ou cannabidiol

Légalisé après la décision du Conseil d’État en début d’année, le commerce de produits à base de CBD connaît un énorme tremplin auprès des consommateurs. À l’opposé des autres cannabinoïdes tels que le THC ou tétrahydrocannabinol, il ne possède pas de propriétés psychotropes.

En bref, le CBD ne procure pas d’effets planants. L’utilisation du CBD est recommandée pour les personnes souffrant de douleurs aigües chroniques. Le CBD se commercialise sous plusieurs formes. Vous pouvez trouver des huiles, de la résine, des gélules ou même des produits cosmétiques sur le marché.

Un atout contre la souffrance de vos pieds

Dans le but de mieux comprendre l’action du CBD sur vos douleurs du pied, il paraît judicieux de savoir pour quelle pathologie des pieds il est possible d’utiliser le CBD.

Pour quelles pathologies du pied pouvez-vous l’utiliser ?

Connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, le CBD est très prisé par les personnes souffrant de douleurs lancinantes au pied et de douleurs articulaires causées par des maladies comme l’arthrose, l’arthrite ou même le rhumatisme.

Le CBD est utilisé pour soulager l’Hallux Valgus ou oignon du pied qui est une douloureuse déformation du gros orteil. Celle-ci risque d’entraîner des inflammations ou des douleurs intenses si elle n’est pas correctement traitée.

L’arthrose désigne une dégénérescence du cartilage qui engendre une difficulté à se mouvoir due à la destruction du cartilage jouant un rôle majeur dans l’amortissement des chocs.

L’arthrite, quant à elle, est une inflammation articulaire handicapante puisqu’elle cause de gênants gonflements des articulations.

Le CBD est également à prescrire dans le cas de douleurs musculaires, de crampes et de courbatures par exemple. La liste est non exhaustive puisqu’actuellement, des recherches sur le CBD sont menées par des scientifiques du monde entier.

Quelles sont les actions du CBD sur la douleur ?

La molécule de CBD agit directement sur les récepteurs qui envoient des signaux au système nerveux. Ces récepteurs se situent sur la peau et sur les organes. Ils sont appelés récepteurs endocannabinoïdes.

Le CBD doté d’un pouvoir anti-inflammatoire inhibe la perception de la douleur. En d’autres termes, le CBD empêche les nocicepteurs d’alerter le cerveau des individus qu’une partie de leur corps est douloureux.

Vous aurez le même résultat en prenant des antidouleurs comme le paracétamol ou même la morphine. La prise de CBD montre très peu d’effets secondaires, que ce soit sur les humains ou sur les animaux qui ont testé son efficacité. Il s’avère être utile dans la prévention de la dégradation du cartilage grâce à ses effets sur le long terme.

Comment prendre du CBD correctement ?

Le CBD présente de nombreux bienfaits sur le corps humain. Votre choix doit simplement correspondre à vos attentes et vos besoins. Il doit se baser sur le produit qui présente le moins de contraintes possible.

Par voie orale

Le CBD est une molécule que vous pouvez tout à fait ingérer. Il existe désormais des bonbons, des boissons ou des plats à base de CBD. Son goût se rapproche des huiles vertes et apporte des saveurs étranges, mais néanmoins pas désagréables en bouche.

Par inhalation

Pour ressentir plus rapidement les effets du CBD, il est conseillé de l’inhaler pour un accès direct avec le sang et une propagation instantanée dans le corps des consommateurs. Vous avez le choix entre le fumer comme un joint en optant pour des fleurs de chanvre ou en le vapotant, c’est-à-dire en utilisant de l’e-liquide de CBD et une cigarette électronique.

Par voie cutanée

La manière la plus simple d’utiliser le CBD reste par voie cutanée. En huile, en baume ou en crème, il peut être directement appliqué sur la peau pour un soulagement immédiat des muscles et des articulations.