Avec une proportion de 7 % des accidents de travail, les blessures des pieds ne sont pas à négliger. En plus d’être désagréables et pénibles, elles ont parfois des conséquences graves comme des arrêts de travail ou des amputations.

Les prévenir est donc primordial et nécessite de recourir à des baskets de sécurité. Toutefois, face à la diversité de l’offre, il est difficile d’opter pour telle ou telle marque. Découvrez ici nos astuces pour bien choisir ses baskets de sécurité.

Choisir des baskets de sécurité confortables

Vos baskets de sécurité doivent être absolument confortables pour vous faciliter la vie. Elles devront aussi être légères. Concernant la matière de la chaussure de sécurité, le textile est recommandé pour bénéficier d’une aération optimale.

Si vous recherchez plutôt l’élégance, les baskets de sécurité en cuir sont ce qu’il vous faut. Toutefois, la partie intérieure à l’arrière de la chaussure doit être rembourrée pour éviter des frottements directs du talon contre le cuir. Cela préviendra les blessures.

Concernant les semelles, il est préconisé qu’elles soient matelassées et qu’elles épousent les formes de vos pieds. Pensez également à choisir des semelles dotées de traitements antibactériens, antifongiques et ajoutez-y des languettes respirantes.

L’embout de protection quant à lui, doit être en acier ou en matériau composite. Même s’ils offrent tous deux le même degré de protection, le matériau composite reste le meilleur choix si l’on recherche une basket légère.

L’intérieur de la basket de sécurité doit également être assez large pour vous garantir un confort optimal. Une chaussure trop serrée vous expose à divers inconforts tels que l’écrasement des pieds, une mauvaise circulation sanguine et des difficultés à marcher ou à rester debout longtemps.

Enfin, n’hésitez pas à considérer l’aspect global de la basket de sécurité. Il est important qu’elle soit fine et agréable à la vue. Comme le mentionne s24.fr, le confort et l’esthétique sont les atouts phares de la nouvelle génération de chaussures de sécurité. Ces baskets doivent être portées facilement et être en adéquation avec la tendance actuelle.

Des baskets de sécurité adaptées à son travail

Il est question ici de considérer l’usage à faire de ces chaussures. La mobilité du travailleur est la première condition à examiner. Travaillez-vous souvent en position assise ou debout ?

Dans votre activité quotidienne, la marche est-elle très présente ? Êtes-vous tenu d’adopter des positions particulières (sur les genoux par exemple) ? Telles sont les questions à se poser sur ses besoins avant de choisir ses baskets de sécurité.

Les dangers encourus dans votre travail doivent également être pris en compte. Pensez aux éléments qui peuvent vous blesser. Il peut s’agir d’objets dangereux, présents dans votre environnement professionnel tels que :

  • des produits chimiques ;
  • des objets tranchants ;
  • des objets lourds, situés en hauteur ;
  • un sol glissant ;
  • une atmosphère très chaude ou très froide.

De même, le climat en général n’est pas à négliger. La boue, la neige ou d’autres éléments sont des facteurs à risque pour la santé de vos pieds.

Des chaussures conformes aux standards de sécurité

Avant de choisir vos baskets de sécurité, assurez-vous de bien savoir à quelle catégorie elles appartiennent. Cette identification se fait grâce aux normes de sécurité.

La classification des chaussures de sécurité

Au préalable, il est important de faire la différence entre les chaussures de protection et les chaussures de sécurité. Elle réside dans la présence d’un embout de sécurité. Cet équipement est absent sur les chaussures de protection classique (type O), défini par la norme EN 20 347. Seules ,celles définies par la norme EN 20 346 (type « P »), présentent un embout de protection, qui protège des chutes d’objets lourds de 10 kg d’une hauteur de 1 m.

Hormis cet aspect, elles sont en tout point semblables et partagent de nombreuses caractéristiques, telles que décrites par la norme EN 20 345. Cette catégorie est équipée d’un embout de sécurité qui sert de bouclier contre les chutes d’objets pesant 20 kg, d’une hauteur d’1m. Les propriétés communes que peuvent avoir les chaussures appartenant à ces 3 normes sont :

  • anti-statisme (A) ;
  • isolation au froid (CI) ;
  • résistance à la coupure (CR) ;
  • talon absorbeur de choc et d’énergie (E) ;
  • semelle résistante aux hydrocarbures (FO) ;
  • isolation à la chaleur (HI) ;
  • semelle de contact résistante à la chaleur par contact (HRO) ;
  • semelle anti-perforation (P) ;
  • semelle avec embout de résistance 200 joules ;
  • semelle antidérapante (SRC) ;
  • chaussure hydrofuge (WR) ;
  • tige hydrofuge (WRU).

Grâce à ces sigles, il est facile d’identifier les caractéristiques de la basket de sécurité que vous souhaitez acquérir.

Aussi, des appellations particulières sont données pour simplifier la lecture de la norme. Cela est fait selon les propriétés que possède une basket de sécurité et donne naissance à des sous-catégories de chaussures.

Les sous-catégories de la norme EN 20 345

Il existe 4 sous-catégories de la norme EN 20 345. Dans la version de base EN 20 345 S1, les baskets de sécurité sont antistatiques, équipées de semelles résistantes aux hydrocarbures, de talons absorbeurs de chocs et d’embout de protection 200 joules.

Pour les trois autres catégories, on ajoutera à la version de base :

  • la semelle anti-perforation pour la déclinaison EN 20 345 S1P ;
  • la tige hydrofuge pour la variante EN 20 345 S2 ;
  • la tige hydrofuge et la semelle anti-perforation l’option EN 20 345 S3.

En vous tournant vers ces caractéristiques et catégories, il est plus simple de trouver des baskets de sécurité adaptées à votre métier.