Avec une présence chez 10 % de la population, la mycose de l’ongle du pied est l’une des infections les plus communes, mais aussi négligées.

Néanmoins, il est très important de soigner ce type d’infection afin d’éviter des problèmes futurs et garder des ongles sains et beaux.

Vous souhaitez savoir comment soigner une mycose de l’ongle du pied ? Nous vous l’expliquons au cours de cet article.

Qu’est-ce qu’une mycose de l’ongle du pied ?

La mycose des ongles du pied, aussi appelée onychomycose, est une infection provoquée par un champignon. Celui-ci va alors parasiter l’ongle et l’abîmer, le jaunir et même le décoller.

Cette infection atteint près de 10 % des adultes dans le monde entier, avec une prévalence chez les personnes âgées, notamment. Le plus souvent, elle suit une mycose du pied et se situe sur le gros orteil.

Comment soigner une mycose de l’ongle du pied ?

Afin de soigner une mycose de l’ongle du pied efficacement, il est important de bien évaluer la gravité de la situation. En effet, selon le niveau d’avancement de la mycose, plusieurs soins peuvent être envisagés, tels que ceux qui suivent :

1/ Début de mycose : les antifongiques

Si vous avez un début de mycose ou que celle-ci n’est pas trop avancée, alors un traitement de type antifongique peut être suffisant pour traiter cette infection. Il est aussi possible de trouver des vernis traitants en pharmacie. Il s’agit d’une alternative aux crèmes antifongiques et ils fonctionnent tout aussi bien.

Pour ce qui est du temps nécessaire pour les soins, sachez que vous pourrez guérir une mycose de l’ongle du pied de cette manière sur 2 à 6 mois, selon la gravité de l’infection. Pendant toute cette période, vous devrez appliquer la crème ou le vernis selon les instructions de votre pharmacien ou médecin.

Attention, dans certains cas l’ongle malade doit être totalement éliminé. Cela se fait grâce à un traitement sous forme de pâte à appliquer pendant la journée sous un pansement. Ce traitement dure 2 à 4 semaines et peut être complété à l’aide d’une crème antifongique ou d’un verni traitant.

2/ Mycose à moisissures : élimination de l’ongle malade

Lorsque vous souffrez d’une mycose à moisissure, ou que les autres traitements échouent tous, alors il est possible que votre médecin vous dirige vers un podologue. Celui-ci pourra vous conseiller, mais dans le cas d’une mycose à moisissure, le podologue devra alors pratiquer une ablation chirurgicale de l’ongle.

3/ Mycose avancée : traitement général

Dans le cas d’une mycose avancée, un traitement général pourra alors être mis en place. Il s’agit généralement de comprimés et gélules à prendre par voie orale pendant une période comprise entre 2 et 6 mois, selon avis de votre médecin.

Généralement, une mycose avancée peut être évitée en appliquant les bons gestes dès la détection de l’infection et en suivant rigoureusement le traitement mis en place, que ce soit par le verni, les crèmes antifongiques ou un traitement alternatif.

Alternative : les huiles essentielles

Si vous préférez vous soigner au naturel, ou que les traitements classiques ne fonctionnent pas sur vous, alors il est possible de miser sur les huiles essentielles.

En effet, certaines huiles permettent de soulager les symptômes des mycoses des ongles de pieds et permettent de les guérir.

Parmi celles-ci, on retrouve l’huile essentielle de Tea Tree, de Citronnelle, d’Eucalyptus globulus ou encore de Palmarosa.

Notez néanmoins que l’utilisation des huiles essentielles doit toujours se faire après un avis médical et selon les possibles contre-indications.

En effet, certaines huiles essentielles peuvent, par exemple, être déconseillées chez les personnes présentant de l’asthme, tandis que d’autres sont interdites chez les femmes enceintes, etc.

Veillez donc à toujours lire les contre-indications inscrites dans la notice et respecter les dosages.

De manière générale, l’huile essentielle devra être diluée dans une huile végétale puis appliquée en massage 1 à 2 fois par jour pendant 6 à 12 mois.

Comment prévenir les mycoses des ongles des pieds ?

Afin de prévenir les mycoses ou éviter des récidives, il est important de mettre en place plusieurs bonnes habitudes, telles que celles qui suivent :

  • Coupez vos ongles courts, mais pas trop afin de ne pas risquer de souffrir d’un ongle incarné par la suite.
  • Gardez une hygiène des pieds rigoureuse, et plus particulièrement si vous avez tendance à rapidement transpirer des pieds.
  • Préférez les chaussettes en coton plutôt que les chaussettes en matières synthétiques, car ces dernières absorbent mal la sueur.
    Pensez à porter des chaussures aérées, surtout lorsque vous faites du sport.
  • Si vous transpirez trop des pieds, essayez des anti-transpirants sous forme de poudre ou de spray.
  • Après avoir lavé vos pieds, pensez toujours à bien les sécher avant de mettre vos chaussures.
  • Pensez à bien décontaminer vos chaussures ainsi que vos chaussons à l’aide d’une lotion ou d’une poudre antifongique après une mycose pour éviter de contaminer vos ongles à nouveau.