Parfois, la poursuite d’une activité sportive ne peut être envisagée qu’avec le port d’une orthèse. En effet, comme nous l’avons mentionné, cet appareillage permet de résoudre de nombreuses pathologies, qui peuvent d’ailleurs toucher les sportifs (c’est le cas de l’hyper pronation, par exemple). En d’autres termes, le port d’une orthèse et la pratique d’un sport sont tout à fait compatibles.

Cependant, afin d’optimiser l’action de cet appareillage sur le pied ou les orteils, il est tout simplement essentiel de choisir la chaussure de sport la plus adaptée à vos besoins, mais aussi à l’activité qui vous intéresse. Des baskets de running en adéquation avec votre foulée, des chaussures de randonnées adaptées à cela, voici nos conseils, pour sélectionner la paire qui vous convient.

Bien choisir sa chaussure de sport : indispensable, pour optimiser l’action de l’orthèse

Vous le savez, il n’existe pas une basket standard ou universelle, adaptée à n’importe quelle activité sportive ou à chaque sportif.

Aussi, pour optimiser l’action de votre orthèse et profiter d’une chaussure adaptée à votre foulée, à l’anatomie de votre pied, mais aussi à votre poids, plusieurs critères devront faire l’objet d’une analyse poussée.

Quelle chaussure pour la pratique de la randonnée ?

Plusieurs critères relatifs à votre sécurité doivent être pris en considération, pour choisir la chaussure de randonnée la plus adaptée à votre pied et à votre orthèse :

La rigidité : la pratique de la randonnée n’est pas sans risque. En effet, vous allez très certainement être amené à avancer sur des terrains boueux, accidentés ou escarpés. De ce fait, il est important d’opter pour des chaussures rigides, de préférence en cuir épais, pour assurer votre sécurité et profiter d’une bonne accroche sur des terrains qui manquent de stabilité.

Le maintien du pied dans la chaussure : pour éviter de glisser, de se fouler une cheville ou de chuter lors de votre prochaine randonnée, il est essentiel d’être bien maintenu dans votre chaussure. Pour cela, nous vous encourageons vivement à opter pour un modèle équipé d’une tige haute et souple, épousant la forme des malléoles. Quant au laçage, privilégiez le mode de serrage automatique, capable de s’adapter au volume du pied.

La semelle : elle doit disposer d’une bonne accroche. Il est préférable de la choisir en gomme dure, bien plus résistante que la gomme molle (qui est toutefois plus performante sur sol dur et adaptée à l’escalade rocheuse). La conception de la semelle doit toutefois être adaptée au type de terrain que vous allez arpenter.

Les matériaux de conception : quel que soit le modèle qui vous intéresse, assurez-vous qu’il est conçu dans des matériaux légers. Pour plus de confort lors de vos prochaines sorties hivernales, privilégiez des chaussures de randonnée en Gore Tex. Elles garderont vos pieds, ainsi que votre orthèse au sec et ce, pendant plus longtemps.

Quelles chaussures pour la pratique du running ?

Le choix d’une chaussure de running n’est pas évident. En effet, les points à analyser sont nombreux, à l’instar des modèles disponibles dans le commerce. Aussi, pour profiter d’une basket adaptée à la course à pied, à vos besoins ainsi qu’à votre orthèse, voici nos conseils.

Connaître sa foulée : pour cela, consulter un podologue est nécessaire. La foulée désigne en réalité la façon de courir, qui est propre à chacun. La foulée peut être pronatrice, supinatrice ou universelle. Une fois votre type de foulée connue, il vous sera plus facile de sélectionner la basket de running qui vous convient.

Prendre en considération votre fréquence de running : alors que certains modèles sont conçus pour avaler de longues distances, d’autres sont parfaits pour des sorties courtes.

Prendre en considération votre orthèse, ainsi que le gonflement du pied pendant l’effort : en fonction du modèle choisi, il est parfois préférable d’opter pour une taille au-dessus de votre pointure habituelle, afin de vous sentir à l’aise dans vos baskets de running.

D’autres critères doivent être pris en considération, au moment d’investir dans une paire de baskets de running adaptées au port de l’orthèse : l’amorti proposé, le drop (la différence d’épaisseur entre la semelle du talon et la semelle des orteils), les matériaux de conception, etc.

D’autres conseils, pour choisir la chaussure adaptée au sport pratiqué

Vous l’avez certainement compris, à chaque sport correspond un type de chaussures :

  • La pratique du football nécessite d’investir dans des chaussures à crampons. Une protection du talon d’Achille est nécessaire, ainsi qu’une languette au niveau du cou-de-pied. Privilégiez une tige semi-montante, avec une partie capitonnée sur le dessus du pied.
  • Pour le basket, l’important est d’opter pour une chaussure avec une tige haute, offrant un maximum de soutien. L’amorti est également une notion à ne pas négliger, puisque les chocs sont nombreux au basket. La légèreté des matériaux de conception possède aussi une grande importance.
  • Pour la pratique du tennis, on se tourne vers une basket légère en cuir, alliant souplesse et robustesse. La tige doit être semi-montante.