La peau est un organe très sensible qui est sujet à de nombreuses maladies et affections. Parmi celles-ci, l’hyperkératose est une affection qui touche principalement les pieds et qui est particulièrement présente chez les sportifs et les personnes ayant un travail manuel. Dans cet article, nous vous proposons d’en savoir plus sur cette affection, mais aussi d’en connaître les causes et traitements, ainsi que les gestes qui permettent de prévenir l’apparition de l’hyperkératose.

Qu’est-ce que l’hyperkératose ?

L’hyperkératose est une affection de la peau au cours de laquelle les zones touchées, le plus souvent les pieds ou les mains, subissent un épaississement important et anormale de la couche cornée de l’épiderme.

Les symptômes de cette affection sont simples, mais peuvent varier d’un type à l’autre. Il s’agit généralement :

  • d’un épaississement important de la peau.
  • d’une fissuration de la peau.
  • d’une perte de la sensibilité à l’endroit touché.
  • d’une apparence dure et sèche de la peau.
  • d’une coloration de la peau, passant du gris au jaune.

Quelles sont les causes de cet épaississement de la peau ?

En ce qui concerne les causes possibles de l’hyperkératose, on peut noter que celle-ci peut éventuellement se développer à cause de l’eczéma ou du psoriasis, mais le plus souvent il s’agit de frottements ou de pressions à répétition, principalement en ce qui concerne l’hyperkératose présente sur les pieds ainsi que sur les mains.

Mais de plus, cela peut être dû à un déséquilibre cellulaire dermique : lors du cycle de vie de 40 jours des cellules, si l’élimination des cellules mortes n’est pas assez rapide par rapport à la création de nouvelles cellules, alors il se peut qu’une accumulation se produise, ce qui entraîne l’épaississement de la peau, et à terme peut engendrer une hyperkératose.

Quels sont les différents types d’hyperkératose ?

hyperkératose plantaire

L’hyperkératose orthokératosique

Il s’agit là de la forme la plus importante et commune d’hyperkératose, surtout en ce qui concerne celle située sur la plante des pieds. Elle survient principalement chez les sportifs, à cause des mouvements à répétitions, ainsi que lors du port répété de talons ou de chaussures trop petites ou inconfortables entraînant des frottements, mais elle peut aussi survenir aux suites de verrues ou de durillons.

Complication : le mal plantaire

Attention, chez les personnes atteintes de diabète, il est possible que des complications apparaissent. Plus précisément, le mal perforant plantaire est l’un des plus gros risques si vous êtes atteint de diabète.

Cette complication de l’hyperkératose est un épaississement de la peau au niveau des points d’appui qui va créer, à terme, une poche qui se remplira de liquide, semblable à une ampoule, mais bien plus importante en taille.

L’hyperkératose gynécologique

L’hyperkératose gynécologique est une forme moins commune de l’infection qui se caractérise par un épaississement du col de l’utérus, mais aussi de la vulve. Ce type d’hyperkératose peut être diagnostiqué à l’aide des résultats d’un frottis.

L’hyperkératose actinique

L’hyperkératose actinique est un type d’épaississement de la peau causé par une exposition de celle-ci au soleil.

Cet épaississement peut s’accompagner de légères lésions, mais est surtout le signe d’une affection précancéreuse touchant l’épiderme, c’est-à-dire les couches superficielles de la peau. Il est important de surveiller ce type d’hyperkératose et de consulter un dermatologue, car elle peut évoluer et se transformer en cancer de la peau.

L’hyperkératose pilaire

L’hyperkératose pilaire, suspectée d’être héréditaire, est une forme plus rare d’hyperkératose qui se forme à la racine des poils et le plus souvent à l’arrière des bras. Son emplacement particulier donne une impression de chair de poule en continu sur la peau de la personne touchée, et il faut consulter rapidement pour éviter une propagation sur tout le corps.

Que faire en cas d’hyperkératose plantaire ?

En cas d’hyperkératose plantaire, il est important de ne pas prendre le problème à la légère et de se rendre chez un podologue ou un dermatologue afin de définir la nature exacte de l’hyperkératose et ensuite faire enlever l’excès de corne par une pédicure, afin d’éviter que d’autres problèmes apparaissent, tels que l’apparition de cors, d’ampoules ou une tout autre complication bien plus grave.

Après traitement, il faut impérativement faire attention à limiter les frottements ou pressions répétées, car l’hyperkératose peut réapparaître à plusieurs reprises, même après ablation chez un spécialiste.

Attention !

N’essayez jamais de retirer vous-même les peaux, que ce soit avec une lame de rasoir ou un ciseau, car vous risqueriez de vous blesser, mais aussi de ne pas éliminer correctement l’hyperkératose.

Quels sont les bons gestes pour prévenir l’hyperkératose ?

Il existe de multiples gestes simples à mettre en œuvre au quotidien pour prévenir l’hyperkératose.

Par exemple, vous pourriez :

  • éviter de marcher à pieds nus
  • éviter de porter des talons trop hauts
  • porter des semelles adaptées, souvent en gel
  • éviter les chaussures ayant des bouts pointus
  • choisir des chaussures qui vous sont confortables, vous pouvez en trouver sur ce site
  • penser à bien hydrater vos pieds et utiliser des crèmes si besoin
  • en cas de doute, consulter un médecin, un dermatologue ou un podologue
  • ne pas porter des chaussures fermées sans chaussettes afin d’éviter les frottements