Un ongle incarné se développe sous la peau au lieu de sortir comme un ongle normal. Cela arrive le plus souvent au bout de l’ongle et généralement au gros orteil. Un ongle incarné est très inconfortable, provoque des rougeurs, une enflure de la peau, des infections potentielles, et surtout, beaucoup de douleur.

Le meilleur traitement est encore de le détecter le plus tôt possible. Dès que vous ressentez une douleur, une rougeur et que votre orteil devient inconfortable, il vaut mieux le traiter afin d’éviter de plus graves problèmes par la suite. Si vous prenez le problème suffisamment tôt, vous pouvez le traiter vous-mêmes. Toutefois, si votre orteil est rouge, qu’il saigne ou que votre douleur est forte, voyez directement un podologue. Si vous prenez les choses en mains vous-mêmes, l’objectif est de garder un ongle assez lisse afin de prévenir et d’éliminer les infections. Lorsque votre ongle poussera, il pourra alors être coupé pour éviter le problème. N’essayez surtout pas de creuser sous l’ongle incarné pour le faire sortir, non seulement cela est très douloureux, mais vous risquez surtout une infection.

> Lire aussi mon billet invité sur pied-zen : ongles incarnés : apprenez à bien vous couper les ongles des pieds !

Soignez un ongle incarné soi-même en 8 étapes

  • 1) Lavez-vous les pieds au moins une fois par jour. Certaines statistiques indiquent que la plupart des gens ne savent pas comment se laver les pieds. Beaucoup pensent que cela suffit si leurs pieds trempent dans l’eau avec le savon utilisés au cours d’une douche. Ce n’est pas le cas et puisque l’infection est le plus grand danger d’un ongle incarné, prenez le temps de vous asseoir au bord de la baignoire et de vous laver les pieds. Utiliser un savon anti-bactérien peut vous aider mais votre savon habituel fait tout aussi bien l’affaire.
  • 2) Faites tremper vos pieds. Vos ongles ramollissent lorsque vous vous trempez les pieds et cela peut aider à faire résorber l’infection. Faites couler de l’eau aussi chaude que vous le pouvez, ajoutez-y des sels d’Epsom et trempez vos pieds dans la solution pendant environ 20 minutes. Séchez complètement lorsque vous avez terminé.
  • 3) Appliquez un vernis antifongique (disponible en pharmacie). Cela permettra de tuer toute infection restante et d’en prévenir de nouvelles à l’avenir.
  • 4) Pansez votre orteil. Pansez votre orteil avec un pansement ou un bandage qui feront barrière contre les bactéries. Utilisez Band-Aid, par exemple, une marque de pansements adhésifs pour les jointures et les doigts. Bien que votre pied ne soit pas dans ces catégories, leurs pansements sont pratiques à enrouler et conviennent parfaitement à vos orteils. Ne jamais utiliser de spray ou de bandage liquide pour les ongles incarnés. Cela peut causer une infection qui risque de pousser les bactéries assez profondément. Si vous avez utilisé un de ces produits, enlevez-le immédiatement avec de l’alcool à 90°.
  • 5) Agissez contre l’infection. C’est une bonne idée d’agir contre l’infection avant toute chose. Vous pouvez verser du peroxyde sur votre orteil car c’est antiseptique, ou encore les nettoyer avec de l’iode ou de la Betadine pour tuer les bactéries et empêcher les autres de se développer..
  • 6) Aérez vos pieds. Les chaussures protègent les pieds contre les dommages mais ne les laissent pas assez respirer, ce dont ils ont besoin. Essayez de porter des chaussures ouvertes (tongs, ou sandales) et marchez pieds nus de temps en temps pour que vos pieds soient secs (ce qui permet d’éviter les infections). Même avec un bandage, votre pied sera déjà mieux aéré.
  • 7) Coupez vous les ongles des pieds. Une fois que l’ongle de votre orteil commence à dépasser, coupez-le le plus droit possible. La mauvaise coupe de l’ongle est la cause la plus fréquente des ongles incarnée, les ongles des pieds ne devraient pas être coupés trop courts ou arrondis. Vous avez peut-être entendu dire qu’il était mieux de les couper en forme de V pour empêcher les ongles incarnés, mais cela est faux et risque au contraire d’exacerber le problème.
  • 8) Consultez un podologue. Il n’est pas nécessaire que tout le monde consulte, toutefois, si votre ongle s’aggrave, que votre douleur est forte, que vous saignez ou que la zone autour de votre ongle est très rouge, il vaut mieux le faire. Votre pédicure saura mieux s’occuper de votre ongle que vous et vous donnera des conseils pour éviter le problème dans le futur. Dans les cas graves, vous aurez peut-être besoin d’une opération chirurgicale.